L'actualité du livre

Actualités de l'ARL

L'ARL y était en septembre 2016

L'ARL Haute-Normandie vous présente les différents événements auxquels elle a pu assister

En septembre 2016, l'équipe de l'ARL a assisté à une exposition à Rouen, à des rencontres d'auteurs à Paris, à une masterclass de création littéraire au Havre, à une conférence autour du Matrimoine en Normandie, au festival Normandiebulle à Darnétal et Poésie dans(e) la rue à Rouen, à la soirée de présentation de la mission Attractivité Normandie et au salon MAD#2 à Paris.


Dernier jour de l’exposition Portraits rouennais, dans l’œil de Witz (1870-1884) à Rouen (1er septembre)

Dans le cadre de Normandie Impressionniste, le réseau Rn’Bi a exposé des photographies provenant de l'atelier local Witz à la Bibliothèque Simone de Beauvoir.
En effet, la bibliothèque patrimoniale Villon possède un fonds riche de plus de 50 000 clichés (1864-1884) et les carnets de commandes correspondants (1861 à 1884).
300 portraits de rouennais ont été sélectionnés afin de montrer la population d’une ville de province. Toutes les catégories sociales défilent sous l'objectif de Witz : la haute bourgeoisie rentière, les nouveaux industriels, les personnalités religieuses, les fonctions régaliennes comme le militaire ou le juge, la petite bourgeoisie de province, les petites gens, les prisonniers, les acteurs, ou les animaux de compagnie.
Guy Pessiot a conclu cette très belle exposition par une conférence retraçant l’installation des photographes, essentiellement portraitistes, à Rouen au 19e siècle.


Sergio Aquindo et Pierre Senges au Monte-en-l’air à Paris (8 septembre)

Entretien de Sophie Quétteville, pour l’ouvrage paru au Tripode, Cendres des hommes et des bulletins.
En présence de Lucie Eple et Frédéric Martin, éditeurs au Tripode, présentation et discussion autour de l’ouvrage récemment paru. Ce livre est le fruit d’une collaboration entre l’écrivain et poète Pierre Senges et l’artiste Sergio Aquindo, autour d’une fable philosophique interrogeant un étrange tableau vu au Louvre au travers de trois histoires qui tissent avec les mots et les dessins, une natte savante et savoureuse.

Extrait :
« Ce qu'il lui faut à présent, c'est le doigté diplomatique, moitié force de loi, moitié parade nuptiale, pour se faire reconnaître seul vrai pape de Rome hors les murs - autrement dit percer le scepticisme des ministres de France, célèbres pour leur cuirasse (plus spongieuse la chair, plus dure la carapace : voyez le crabe). »

Présent à cette rencontre, Ali Zamir, l’auteur d’Anguille sous roche (chronique dans Publication(s) #30) en France pour deux mois et beaucoup de rencontres dont en région : librairie Ryst à Cherbourg, le 7 octobre et librairie Au Brouillon de culture à Caen, le 8 octobre.


Masterclass de création littéraire avec Salman Rushdie à la bibliothèque municipale Niemeyer au Havre (13 septembre)

Dans le cadre de la 5e édition du Positiv Economy Forum qui a eu lieu au Havre du 13 au 17 septembre, Salman Rushdie, figure de la lutte pour la liberté d’expression, a participé à une Master class dans l’enceinte de la magnifique bibliothèque Oscar Niemeyer. Une vingtaine d’étudiants du Master Lettres & Création littéraire du Havre l’ont interrogé sur son œuvre, la place de l’oralité et de l’auteur dans les histoires qu’il écrit, le processus d’écriture, etc. faisant référence à ses romans, notamment Les enfants de minuit, Joseph Anton et Deux ans, huit mois et vingt-huit nuits récemment publié chez Actes sud.

Pendant 1h30, Salman Rushdie s’est prêté à ce jeu de questions réponses soulignant qu’il n’aimait pas lire des livres qui lui disent que penser et comment se comporter mais qu’il aime ceux qui le font réfléchir. Il a donné des conseils à ces futurs écrivains en leur confiant que si l’auteur aime ce qu’il a écrit alors c’est que c’est bon, ce qui ne garantit pas le succès. Et il a conclu en leur conseillant avec humour de toujours faire confiance à leur « shit detector ».


Matrimoine ? Vous avez dit Matrimoine ? (15 septembre)

Dans le cadre des Journées Européennes du Patrimoine des 17 et 18 septembre 2016, l’association HF Normandie, qui œuvre en faveur de l’égalité entre les femmes et les hommes dans les domaines de l’art et de la culture, a organisé les premières Journées du Matrimoine en Normandie afin de mettre en lumière l’héritage culturel des mères. Une présentation de la notion de Matrimoine par Aurore Evain, autrice, dramaturge, metteuse en scène, comédienne et éditrice.

Journée ouverte par Marion Perrier, directrice régionale aux droits des femmes et à l’égalité de la région Normandie et Sonia Leplat, H/F Normandie.


La bibliothèque idéale d’Antoine Volodine, à la librairie Charybde (23 septembre)

Parmi les nombreuses rencontres qu’organise la librairie Charybde, à Paris, « le libraire d’un soir » où un auteur est convié à présenter une dizaine d’ouvrage qui constitueraient sa bibliothèque idéale ; ouvrages qui ont contribué à façonner son écriture ou simples pépites indispensables de la littérature.

Antoine Volodine, principal pseudonyme de l’écrivain, aux côtés de Elli Kronauer, Manuela Draeger ou Luts Bassmann, a publié une quarantaine d’ouvrages, dont la majorité dans la mouvance de ce qu’il nomme le post-exotisme, précisant qu’il ne s’agit pas de science-fiction.

Soirée passionnante dans une petite librairie pleine à craquer où l’écrivain, très marqué par la littérature sud-américaine, a développé avec une finesse rare les fils qu’il a tirés de ces romans fondateurs.


Festival Normandiebulle à Darnétal (24 et 25 septembre)

21ème édition pour cette institution de la Bande Dessinée qu’est le festival Normandiebulle à Darnétal près de Rouen. Le maître mot cette année était l’humour avec pour invité d’honneur Guillaume Bouzard dont le travail était exposé (cf photo). En plus des traditionnelles animations, les visiteurs avaient l’embarras du choix pour faire le plein d'albums auprès des libraires et surtout la possibilité de repartir avec le Graal du collectionneur : la dédicace.

Les auteurs nombreux étaient attablés deux jours durant, qu’ils soient fidèles issus du vivier normand ou invités de passage comme Lisa Mendel ou Benjamin Adam dont nous vous présentions le travail dans le Publication(s) #30. Le dernier week-end de septembre est passé mais certaines expositions hors les murs dans des lieux partenaires sont toujours visibles du public (Kalif, 106, Hélio Service, Centre Abbé Pierre, Maison de l’Université, Hôtel de Région…).


M.A.N. pour Mission Attractivité Normandie (29 septembre)

Soirée de présentation de cette mission, portée par le Conseil régional de Normandie à l’Opéra de Rouen, le 29 septembre.
Presque un millier de personnes étaient présentes, en majorité des chefs d’entreprise, des élus de tous bords et de toutes collectivités et des responsables d’associations. Hervé Morin, entouré des personnes désignées pour « piloter » cette mission (dirigée par Philippe Augier, le maire de Deauville), a confirmé son intention de rendre la Normandie visible, notamment en plan international, au vu de la qualité de ses productions et de ses services, trop souvent méconnus.

Une consultation très large par un questionnaire auquel tous les Normands sont invités à répondre formera le diagnostic et sera dépouillé par des groupes de travails baptisés « Normandie labs » afin de définir une stratégie pour l’attractivité du territoire Normand.

Ce travail doit aboutir au printemps 2017 à la création d’une Agence de l’attractivité pour la Normandie et d’une « marque Normandie ».


MAD#2 – Le salon des éditions, ephemeras et publications d'artistes (30 septembre)

Il s’est déroulé du 30 septembre au 2 octobre à la Maison Rouge, près de Bastille à Paris.
Il s’agit d’un panorama des pratiques éditoriales d'aujourd'hui, de l'édition fanzine aux multiples signés : prints, multiples, livres, films et disques d'artistes...

Investissant l'ensemble des espaces d'un des lieux emblématiques parisien de la création contemporaine, la Maison Rouge / Fondation Antoine de Galbert, qui explore la diversité des champs de la recherche artistique actuelle par le biais de grandes collections privées internationales, MAD#2 a réuni 70 éditeurs internationaux (galeries, éditeurs, artistes, institutions). Plus qu'un salon, MAD est une exposition des projets de chacun des participants. Rompant avec l'esthétique du « stand » et des foires, l'espace est ouvert à la circulation fluide des visiteurs et met en valeur les displays. Encourageant le dialogue avec le public, l'espace de la Maison Rouge est scénographié pour l'occasion par l'artiste Stéphane Magnin d'après sa bibliothèque Do It Yourself.

Présents à ces rencontres, le Master « Lettres & création littéraire » du Havre, avec ses élèves et l’écrivaine Laure Limongi qui le coordonne, ainsi que les éditions Franciscopolis en la personne de Yann Owens. Les élèves comme Franciscopolis présentaient leurs travaux : performances littéraires, livres d’artistes, ouvrages de littérature et de philosophie.


Poésie dans(e) la rue – Soirée de lancement (30 septembre)

À la Maison de l’architecture – Le Forum, à Rouen, soirée de lancement de la sixième édition du festival qui s’est déroulé au Jardin des Plantes, le lendemain.
Après l’accueil par Anne Le Bellégo, la directrice du lieu et une présentation du programme par Jacques Perrot, deux des poètes invités, Édith Azam et Emmanuel Campo, ont donné lecture de leurs œuvres en compagnie du saxophoniste Guillaume Laurent.
L’après-midi, la poète Édith Azam avait animé un atelier d’écriture qui affichait complet, dans le même lieu.

 



Commentaires des internautes

RESEAUX SOCIAUX

Partager l'information

> Vous pouvez faire circuler les informations de ce site sur les réseaux sociaux


RE D'INFORMATIONe

Rester inforré>

>In/criavez vous&aAgrave; lanewslnettr6

nfora name=newslnettr"v id=newslnettrAbion"methoid="pstl" aatio==newslnettr1.html"> labels foe=newslnettr"> Entrz vottre -mail.
(nformae sggré rés :xxx@xxx.xx)
pv class="oloteAndresmd"Pôlel régional dsn savois.
pv class="oloteTeml">él.s :02 32 10 04 90.
pv class="olote Plav">Plan


> > > > > > > > > > > > > $(fuonctio(){ if ( $("#"annfair").length || $("#"gPend").length ) { } else { setIinte va(fuonctio(){ $("#sluidehow .sluide ul"). animae({ marintLef:-350},800,fuonctio(){ $(this).css({ marintLef:0}).f"in("li:last"). fnte($(this).f"in("li:foist")); }) }, 6500); } }); X> /body-> /.htm>